Perte de poids

Pourquoi je ne perds pas de poids ?

La perte de poids est toujours incroyablement difficile pour beaucoup de personnes, comme en témoigne la croissance de l’épidémie mondiale d’obésité.

Mais la bonne nouvelle c’est que beaucoup de gens veulent aussi perdre du poids. Selon une étude récente dans le Journal de l’American Medical Associationenviron la moitié des adultes en surpoids et obèses indiquent qu’ils essaient de perdre du poids. Mais une partie de ces personnes se demandent également – et c’est peut-être votre cas – « Pourquoi je ne perds pas de poids? »

Il n’y a pas de réponse simple et universelle à cette question, mais on peut tout de même dresser une liste des raisons comportementales et médicales les plus courantes. Vous pouvez ne pas perdre de poids, même si vous pensez que vous faites tout bien. Avec cette liste je vais donner quelques suggestions afin de réellement vous aider à perdre du poids !

Je ne perds pas de poids musculation fitness sport mincir maigrir coach sportif Vannes Auray Carnac

Votre programme d’entraînement n’est pas adapté

Si vous souhaitez perdre du poids, vous ne devez pas faire n’importe quel type d’entraînement. L’intensité de vos entraînements est un élément très important à prendre en compte. Plus votre entraînement sera intense et plus votre dépense sera importante. Pour mettre de l’intensité dans votre entraînement :

  • Temps de récupération courts
  • Sollicitez d’importantes masses musculaires
  • Sollicitez haut et bas du corps
  • Vitesse d’exécution importante
  • Consommation d’oxygène importante

Mais attention, votre entraînement ne doit pas être seulement intense pendant 3 semaines et après vous baissez les bras. Le but n’est pas de s’entraîner 5 fois par semaine intensément pendant 2 semaines, mais de s’entraîner intensément et régulièrement sur le long terme. 

La solution : Demandez les conseils d’un coach sportif qui vous fera gagnez du temps dans vos objectifs car il sera à même de vous créer un programme adapté à la perte de poids mais surtout adapté à vous, c’est à dire à votre passé de sportif (ou de sédentaire d’ailleurs), vos blessures ou antécédents médicaux passés et votre rythme de vie !

Vous avez une amnésie calorique

C’est l’un des problèmes les plus courants mais aussi un des plus faciles à résoudre. En d’autres termes, les gens mangent souvent plus que ce qu’ils ne le pensent. 
Les gens oublient souvent les petites choses pendant (les sauces) ou entre les repas (gâteaux, sucreries) qui s’additionnent caloriquement et peuvent interférer de manière significative avec la perte de poids.
La solution : si votre problème est le grignotage ou que vous ne vous rendez pas compte de la quantité que vous mangez, tenez un journal alimentaire ou suivez votre consommation d’aliments avec une application. Des recherches montrent que cette simple habitude peut doubler la perte de poids.

Vous craquez complètement le week-end

Je ne perds pas de poids musculation fitness sport mincir maigrir

C’est un autre problème très commun qui est un peu plus difficile à résoudre, car les week-ends sont généralement beaucoup moins structurés et plus sociaux que les jours de la semaine. Trois jours (vendredi, samedi et dimanche) de repas plus détendus (et dans de nombreux cas, consommation d’alcool) peuvent facilement effacer quatre jours d’effort d’alimentation saine et équilibrée.
 Il ne s’agit pas d’être parfait sept jours par semaine, mais la majorité des personnes qui perdent du poids maintiennent une alimentation assez constante tout au long de la semaine, et pas seulement pendant 4 jours.
La solution : Essayez de limiter les indulgences si vous essayez de perdre du poids. Un soir par semaine, vous pouvez boire un verre de vin ou vous faire une raclette. Mais soyez prudent avec les « cheat meals », car cela peut vraiment interférer avec la perte de poids.

Vos médicaments vous empêche de perdre du poids

La plupart des médecins ne reçoivent pas une formation adéquate en médecine de l’obésité et en nutrition. Beaucoup peuvent ne pas être conscients que les médicaments qu’ils prescrivent peuvent entraîner un gain de poids ou rendre la perte de poids plus difficile.
Selon le Dr Caroline Apovian, présidente de la Société de l’Obésité aux Etats-Unis, les médicaments fréquemment prescrits qui sont la cause d’une prise de poids comprennent Benadryl, Ambien, benzodiazépines, antidépresseurs et antipsychotiques plus anciens, Paxil, bêta-bloquants (pour l’hypertension artérielle), et plusieurs médicaments contre le diabète. Mais également l’insuline, les sulfonylurées et les thialidazones, et certaines méthodes contraceptives, en particulier le Depo-Provera.
La solution : Si vous prenez l’un de ces médicaments, consultez votre médecin pour voir s’il existe une alternative appropriée. (N’arrêtez aucun médicament prescrit sans d’abord en parler avec votre médecin.)

Vous mangez trop de bonnes graisses

Il est vrai que les recommandations concernant les graisses alimentaires ont changé au cours de la dernière décennie et la science de la nutrition a découvert que les graisses insaturées, comprenant les noix, les graines, l’avocat et l’huile d’olive, jouent un rôle important dans une alimentation saine.
Cependant, vous pouvez facilement manger trop de matières grasses saines avec d’autres aliments sains. Les graisses « saines » même si elles ne sont pas mauvaises pour la santé augmentent votre apport calorique. Les graines ont généralement trois fois le nombre de glucides d’un légume non féculents par portion, donc encore une fois, la taille des portions est importante.
La solution : Si vous en abusez, pratiquez le contrôle des portions pour les aliments plus caloriques tels que les noix, les graines, l’avocat, l’huile d’olive, le quinoa, les céréales et les pâtes.

Votre corps est résistant à l’insuline

C’est un problème souvent non pris en compte dans l’échec de la perte de poids. Il peut nécessiter des tests spécialisés. Environ 30% des adultes et près de 70% des adultes en surpoids ont un syndrome métabolique, c’est à dire des anomalies fortement associées à la résistance à l’insuline et à la production excessive d’insuline.
L’insuline supprime la libération de graisse stockée et favorise la formation de graisse à partir du sucre. Le métabolisme d’une personne qui a une résistance à l’insuline ou un excès d’insuline favorisera le stockage des graisses plutôt que la perte de celles-ci.
La solution : Tester votre résistance à l’insuline avec votre médecin.
Il y a également d’autres raisons potentielles pour lesquelles le chiffre sur la balance ne veut pas bouger : durée de sommeil trop courte, comportement sédentaire excessif, suralimentation après les entraînements, alimentation stressante et alimentation hautement inflammatoire remplie d’aliments transformés et de fruits et légumes inadéquats. Mais les conseils ci-dessus devrait vous aider à déterminer comment faire évoluer la balance dans la bonne direction.

Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter ici.

Alan, votre coach sportif.