Avant/après accouchement

Combien d’heures de sport faire quand on est enceinte?

Beaucoup de personnes pensent qu’être enceinte est une maladie.

Les principaux commentaires que l’on peut entendre lorsque les proches apprennent qu’une femme enceinte fait du sport :

« Soulever des poids pendant la grossesse est dangereux pour vous et votre bébé ».
« Pourquoi risqueriez-vous de faire mal à votre bébé juste pour rester en forme? »

Ou même : « C’est la chose la plus stupide que j’ai jamais entendue. »
Ces remarques partent d’un bon sentiment, mais sont-elles vraiment fondées ?

Non, la grossesse ne vous empêche pas de garder une activité physique et sportive ! Cependant, oui vous devez prendre certaines précautions.

Pourquoi il ne faut pas abandonner le sport une fois enceinte

Les médecins disent qu’il est parfaitement pertinent de garder ses entraînements pendant la grossesse, en fait, c’est même encourageant.
L’exercice est recommandé pendant la grossesse, déclare le docteur Siobhan Dolan, un gynécologue-obstétricien. La plupart des femmes enceintes peuvent bénéficier d’activités aérobiques et d’entraînement en force avant et après l’accouchement, dit-elle.
« La santé globale de la femme, doit être évaluée avant de prescrire un programme d’exercice. Y compris les risques obstétricaux et médicaux. ». C’est ce qu’indiquent les directives de l’American College of Obstetricians and Gynecologists.

Quel sport faire pendant la grossesse ?

De manière générale, la participation à un large éventail d’activités de loisirs semble être sans danger pendant la grossesse. Cependant, chaque sport doit être examiné individuellement pour son risque potentiel.

En général, les médecins recommandent 30 minutes d’activité physique modérée presque tous les jours de la semaine. La signification de «modérée» varie d’une personne à l’autre et dépend du degré d’activité de la personne avant de devenir enceinte. Selon l’organisation des gynécologues, les sportifs subissent moins pendant la grossesse et reprennent une activité physique plus tôt après l’accouchement.

Ce serait bien si tout le monde se mettait en forme et commençait à faire de l’exercice avant de devenir enceinte, dit Dolan. « Mais dans le monde réel, je comprends, tu travailles, tu es occupé ».
La grossesse est un excellent facteur de motivation. Mais les femmes qui n’ont jamais exercé auparavant doivent faire attention à ne pas démarrer un programme difficile dès le départ. La marche est un bon moyen de commencer. vous pouvez commencer lentement et ensuite accélérer petit à petit l’allure.

femme enceinte sport fitness remise en forme coach sportif à domicile Vannes Auray Carnac

Que doivent éviter les femmes enceintes ?

Il y a certaines choses que les femmes enceintes devraient éviter pendant l’exercice. Les activités présentant un risque élevé de chute ou de blessure à l’abdomen, telles que l’équitation ou le ski alpin, doivent être évitées, de même que la plongée sous-marine.
Si la femme est allongée à plat ventre ou carrément en appui sur le ventre, elle peut ralentir le flux sanguin vers le cœur. Les femmes enceintes doivent donc également modifier ces positions.

Dans son programme d’entraînement, une femme enceinte doit chercher à rester en activité et à garder son corps en bonne santé plutôt que de vouloir chercher des performances.

Le Dr Raul Artal, président du département d’obstétrique, de gynécologie et de santé des femmes de la faculté de médecine de l’université de Saint-Louis, s’intéresse plus particulièrement à l’intensité de l’exercice pendant la grossesse. Soulever de gros poids – plus de 15 kg – pourrait mettre la mère et le bébé en danger, dit-il.
Artal explique que lorsque vous soulevez des poids, vous dirigez le flux sanguin des organes internes, y compris l’utérus, vers vos muscles. Cela peut empêcher l’oxygène d’atteindre le bébé. Il compare cela à marcher sur le cordon ombilical pendant 20 ou 30 secondes.
L’haltérophilie peut également exposer la mère à un travail prématuré, explique Artal. Le fait de descendre très bas sur les cuisses pourrait potentiellement conduire à une activité utérine à savoir des contractions initiales. Ou même à la rupture de membranes dans le sac gestationnel, qui entoure l’embryon en début de grossesse.

Toutes les femmes sont différentes

Ce qui est important de souligner, c’est que certaines personnes peuvent pratiquer l’haltérophilie et rien ne se passera. Ce qui est difficile à prédire pour les médecins, c’est quelle mère aura un problème?
C’est pourquoi la plupart médecins conseilleront aux femmes de ne pas se livrer à ce type d’activité très sollicitante à tout moment de la grossesse, mais c’est une décision très personnelle. Une femme devrait décider si elle est disposée à prendre le risque. Un risque qu’elle doit savoir cependant mesuré.

Mais pour conclure cet article, oui les femmes enceintes doivent maintenir une activité physique durant leur grossesse, cela facilitera non seulement l’accouchement mais également la période post-accouchement !

Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter ici.

Alan, votre coach sportif.