Gestion du stress

Le sport est bon pour votre corps et votre esprit

Le sport est bon pour votre corps et votre esprit.

Les avantages de faire du sport sont bien connus : il vous aide à vivre plus longtemps et réduit le risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de diabète. Une nouvelle étude publiée dans le journal The Lancet Psychiatry suggère que, même modérée, il conduit également à une meilleure santé mentale.

Les chercheurs ont analysé les réponses de 1,2 million d’adultes américains recueillies à partir d’une enquête réalisée par les centres américains de contrôle et de prévention des maladies en 2011, 2013 et 2015. Le nombre moyen de jours de mauvaise santé mentale par personne au cours du dernier mois était d’environ 3,4 selon l’étude.

Faire du sport pour aller bien

Ceux qui ont déclaré faire de l’exercice ont eu environ 1,5 jours (ou 43%) de moins de « mauvaise santé mentale autodéclarée » au cours du mois écoulé par rapport à ceux qui n’ont pas fait d’exercice. Dans le cadre de l’étude, on a signalé une mauvaise santé mentale : stress, dépression et troubles des émotions.

« Je pense que par rapport à tous les autres traitements, lorsqu’un patient exerce avec succès à la bonne dose, il existe un sentiment d’auto-efficacité et la certitude que le patient développe un effet absolument positif », a déclaré le Dr Madhukar Trivedi, Directeur du centre de recherche sur la dépression et les soins cliniques de l’institut Peter O’Donnell Jr. Brain au centre médical UT Southwestern à Dallas. Il n’a pas participé à l’étude, mais a récemment publié un article dans JAMA Psychiatry établissant un lien entre la condition physique à la moitié de vie et un risque de dépression moindre.

Un enjeu de santé publique

Les bienfaits du sport sont vraiment incroyables. Et pas besoin de faire 2h par jour à haute intensité ! Même marcher juste trois fois par semaine vous donnera une meilleure santé mentale que ne pas faire d’exercice du tout. Du point de vue de la santé publique, c’est très important car cela montre que le sport peut avoir le potentiel d’avoir un impact assez important sur la santé mentale de beaucoup de gens.

Les séances d’entraînement de 45 minutes, trois à cinq fois par semaine, sont l’idéales selon l’étude. Il n’y avait pas de grande différence en termes d’avantages entre une séance de 90 minutes et des efforts allant jusqu’à 3 heures. Au delà de 3 heures d’entraînement par séances, il semble même que la santé mentale de ces personnes soit moins bonne que celle des autres personnes qui ne font pas d’exercice.

Vous devez faire plus de sport !

Si vous ne faites pas assez d’exercice, peut-être que vous ne profiterez pas de ces bienfaits sur votre esprit. Vous devez ainsi augmenter l’intensité et probablement changer votre méthode d’entraînement pour chercher à stimuler davantage ces changements biologiques dans le cerveau.

Bien que toutes les formes d’exercice entraînent une meilleure santé mentale par rapport à une activité sédentaire, la plus forte association concerne les personnes pratiquant des sports collectifs populaires (charge de santé mentale réduite de 22%), le cyclisme (22%) et d’autres activités aérobies et de gymnastique (20%). Même les tâches ménagères accomplies ont entraîné une chute d’environ 10% du nombre de jours de mauvaise santé mentale en un mois, ont découvert les chercheurs.

le sport est bon pour le corps et l'esprit coach sportif privé Vannes Auray Carnac

Les limites de l’étude

Bien que l’étude soit prétendument « d’une ampleur sans précédent », elle a quelques limites. Les troubles de la santé mentale ne sont pas mono-factoriels. Il existe des facteurs distincts qui impliquent l’étude et les objectifs cliniques telles que la démence, la toxicomanie ou les troubles de la personnalité.

« Je pense que cette préoccupation particulière est davantage une préoccupation académique que pratique », a rétorqué Chekroud (chef scientifiqueche chez Spring Health, une société basée à New york qui travaille sur la santé mentale). « Je pense que le fait que nous sachions que la dépression et l’anxiété sont les problèmes de santé mentale les plus courants est l’une des raisons pour lesquelles nous devons mesurer l’impact de ces facteurs limitants. Et lorsque nous parlons de santé mentale, la plupart des gens souffrent de troubles de l’humeur ou d’anxiété. Il est donc vrai que certaines personnes seront atteintes de schizophrénie ou de trouble bipolaire, mais ces maladies ne représentent qu’un très faible pourcentage de la population. « 

« Dans le futur, nous pourrons peut-être nous concentrer sur différentes catégories de maladies et peut-être verrions-nous un schéma différent, mais je pense que globalement, c’est un avantage dans cette situation », a-t-il ajouté.

Les perspectives futures

Et comme les réponses à l’enquête sont autodéclarées, les personnes souffrant de schizophrénie, de troubles schizoaffectifs ou de troubles affectifs bipolaires peuvent être moins en mesure de le faire avec précision.

La prochaine étape de la recherche consiste à poser des questions plus détaillées et à assurer un suivi à long terme avec les personnes. Les auteurs de l’étude proposent également de collecter des données avec des traceurs portables, tels que Fitbit, afin de déterminer plus précisément le lien entre la fréquence, la durée et l’intensité de l’exercice et l’impact pour la santé mentale.

Les gens doivent en fait être bien informés, et devenir des pratiquants informés. Si votre santé mentale est déjà atteinte, demandez conseil à votre médecin. Si votre médecin vous prescrit de faire du sport, foncez car c’est le meilleur traitement qu’il peut vous conseiller pour améliorer votre santé mentale !

Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter ici.

Alan, votre coach sportif.