Perte de poids

Les idées reçues sur la perte de poids

De nombreuses idées reçues existent depuis de nombreuses années sur la perte de poids. Elles sont véhiculées et répandues par tous ceux qui n’ont pas ou peu de connaissances sur le sujet. Dans cet article, je vais ainsi vous démontrer que ce que vous entendez n’ai pas toujours vrai sur la perte de poids.

Pour perdre du poids, vous devez transpirer

C’est probablement une des idées reçues les plus répandues au sujet de la perte de poids. Vous n’avez juste à regarder quelqu’un qui court dans un parc, pour voir quelqu’un se couvrir au maximum ou courir avec un K-Way et transpirer autant que possible. Ces personnes seront probablement satisfaites d’elles-mêmes quand ils rentreront à la maison et verront que la balance indique deux kilos de moins. Seulement, le désespoir sera d’autant plus important le lendemain matin lorsqu’ils seront revenus à leur poids normal. Lorsque l’on court et que l’on transpire beaucoup, on perd beaucoup d’eau dans la transpiration. C’est pourquoi on a l’illusion de perdre du poids. Une illusion qui n’en est pas vraiment une puisque sur l’instant, effectivement il y a eu perte de poids. Mais elle dûe à une déshydratation et dès lors que vous allez de nouveau vous hydrater (ce qu’il faut évidemment faire pour que votre organisme fonctionne correctement) vous serez revenu à votre poids initial. Cela n’a donc aucun sens de courir avec un K-Way et d’aller chercher des niveaux de déshydratation qui peuvent être dangereux pour votre corps. Cette déshydratation vous fera arrêter votre effort plus tôt, mais surtout elle sera parfaitement inutile dans votre perte de poids car vous allez devoir récupérer toute l’eau perdue.

idées reçues perte de poids coach sportif à domicile Vannes Auray Carnac

Pour perdre du poids, vous devez faire du sport à faible intensité

Ce mythe est né dans les salles de sport et chez les pratiquants de cardio. « Pour perdre du poids, vous ne devez pas dépasser un certain rythme cardiaque ». Ceux qui soutiennent cette idée sont très souvent mal renseignée sur le sujet ou bien ce sont des personnes qui souhaitent minimiser leur fatigue. Il y a aussi le pouvoir marketing de certaines compagnies qui va amener les gens sur cette idée et réussir à vendre des produits compatibles avec la paresse des individus. Le mythe est basé sur le fait que, en faisant du sport à faible intensité, vous favoriserez la combustion des matières grasses. On peut donc en déduire que : si je cours rapidement, je vais brûler des glucides et pas du gras!

Pourquoi beaucoup de gens croient-ils que la vitesse de course est fondamentale dans la perte de poids? L’erreur de base qui est faite par ceux qui pensent que pour perdre du poids, vous devez courir lentement dépend principalement de deux facteurs :

  1. Ils ne comprennent pas que la perte de poids dépend de la combinaison de deux facteurs: SPORT ET NUTRITION. Vous ne pouvez pas vous arrêter à votre pratique sportive, l’alimentation que vous avez est fondamentale.
  2. Ils ne savent pas que les glucides ingérés par la nourriture se transformeront en matières grasses si nos réserves de glucides sont au maximum. Chaque individu dispose d’un stockage maximum limité de glucides, contrairement à la graisse qui continue de s’accumuler.

Pour perdre du poids, vous devez courir vite

Cette idée rapporte le fait que vous devez faire un effort maximum si vous voulez perdre du poids. C’est le contraire de l’idée reçue précédente. Ce sont ceux qui croient que plus vite vous courez, plus vous allez brûler de graisses.  Mais le métabolisme humain n’est pas aussi simple que cela. Par une simple formule physique nous savons que la quantité de travail est donnée par l’effort du mouvement. Ce n’est pas tant le poids, mais l’effort mécanique de notre système musculo-squelettique pour le faire avancer, qui va donc être important. La vitesse avec laquelle le travail est fait (la puissance) n’a rien à voir avec le travail total.

L’erreur de croire que la vitesse est importante vient du fait que nous confondons la puissance (travail par unité de temps) avec le travail lui-même. Considérez un champion du monde qui pèse 60 kg et effectue 20 kms en une heure. Il aura consommé environ 1 200 calories. Un débutant du même poids qui parcourt 10 km en une heure brûlera 600 calories, la moitié du montant: aller plus vite vous permet de brûler plus de calories par unité de temps. Si notre débutant court 20 km (il faudra deux fois plus de temps: deux heures), il brûlera également 1 200 calories.

Un humain n’est pas comme une voiture. Plus une voiture est rapide, plus elle consomme du carburant. Nous utilisons toujours la même quantité d’énergie pour parcourir un kilomètre indépendamment de notre vitesse. C’est donc mieux (pour la perte de poids) de faire 22 km à une allure de 5’/ km que 20 km à 4’30″/ km.

La bonne stratégie à adopter

Concernant la course, les dépenses caloriques dépendent des kilomètres parcourus. Il est alors évident que vous devez choisir la vitesse qui va vous permettre le plus grand nombre de kilomètres dans le temps disponible que vous avez si vous voulez perdre du poids.

Cette conclusion ne doit pas être interprétée par le fait de devoir commencer son footing le plus rapidement possible, puis ensuite essayez de résister à maintenir cette vitesse. Ce que vous devez recherchez c’est de répartir votre énergie, selon votre niveau d’entraînement, de telle manière à pouvoir parcourir la distance la plus longue. Par exemple: le débutant qui n’a pas les jambes pendant une heure de course, mais dispose d’une heure, peut alterner entre courir et marcher, afin de maximiser les kilomètres à couvrir.

Concernant les vêtements, ils doivent être aussi légers que possible (sans avoir froid durant l’effort). Et n’oubliez pas que si vous vous couvrez de trop la sensation désagréable de chaleur vous fera arrêter votre effort plus tôt et vous ferez moins de kilomètres.

Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter ici.

Alan, votre coach sportif.